Ouest-France
« Un concert sublime de Marie-Laure Boulanger au festival de l'Hermitière. Cette jeune virtuose a interprété Schubert, Chopin, Debussy et Ravel avec une émotion infinie, mêlant délicatesse et puissance. »

Midi Libre
« Marie-Laure Boulanger nous a donné la preuve de sa parfaite technicité. Son jeu, vigoureux, est souvent d’une grande virtuosité. Une artiste en devenir avec un grand potentiel et dont il ne faudra pas manquer de suivre l’évolution. »

Revue musicale de Toulouse
« Avec l'orchestre Régional Bayonne-Côte Basque, la Ballade de Fauré fut un vrai bonheur. Seule une telle interprète pouvait ressentir et exprimer la délicatesse du discours avec autant de naturel. La jeune pianiste M. L. Boulanger se distingue suffisamment de l’ensemble, mais elle exécutera la partie soliste avec une exemplaire discrétion. Jusqu'au terme des arpèges merveilleusement distillés, elle nous tiendra sous le charme de son jeu souple et voluptueux. »

Ouest-France
« Au Prieuré St Michel, Chopin magnifiquement interprété : M. L. Boulanger au piano et P. Vieille-Cessay au violoncelle ont su mettre en évidence la virtuosité et la sensibilité du compositeur. Leur interprétation a révélé au public les qualités de ces deux artistes. »

Horizons 2000
« Marie-Laure Boulanger est venue nous faire une démonstration de sa virtuosité accomplie.
La technique et le charme ne firent pas défaut dans l'expression d'un parfait Chopin. Art consommé, habileté du doigté et formation sans faille. »

Le Deauville
« Le Festival de musique de chambre de Villers démarre avec brio : il accueille de jeunes prodiges de la musique, Marie-Laure Boulanger au piano et David Gabel au violon, virtuoses confirmés, appelés sans aucun doute à une grande carrière. »

Lions du Nord
« Cette jeune artiste fit la preuve de sa grande maîtrise technique en exécutant un répertoire étendu, du classique au contemporain, où elle put donner la mesure de son interprétation par son jeu à la fois sonore et contrasté. »

Le Perche
« Marie-Laure Boulanger a donné vendredi soir une preuve de sa virtuosité. Cette jeune artiste a fait honneur à des maîtres de la musique classique et contemporaine dans un concert donné au Jardin François. Un mélange de charme et de technicité a permis une interprétation réussie, écoutée par un public conquis. »

La Montagne
« Un concert de piano agrémenté de poésie. Marie-Laure Boulanger : une sensibilité à fleur de touche… Son interprétation du Carnaval de Schumann fut à la fois légère et passionnée, à l'instar de la partition. »